Oxydant

Un spectacle de et avec (par ordre alphabétique)
Vanessa Bonnet
Marwane El Boubsi
Pierre-André Gilard 
Melinda Heeger.

Co-création internationale : Yapluka...(Belgique) et Last Lunch (France)

Affiche d'Oxydant

 SYNOPSIS

A l’ère du numérique, l’homme détient à sa portée de plus en plus de moyens de «communication et d’information». Les écrans font partie de nos vies, à tel point qu’ils ont radicalement transformé notre société et notre rapport au monde. Dans un tel contexte d’évolution, il nous a semblé important de questionner l’influence de tous ces medias-écrans sur l’humain et de tenter d’en saisir les impacts.

La pièce a pour trame quatre scientifiques futuristes qui s’inventent apprentis-auteurs et qui tentent d’écrire un spectacle afin de transmettre une information primordiale à l’humanité (et quel meilleur média que le théâtre afin de s’adresser directement à la chair humaine?!). Pour se faire, ils sont connectés à Gari, « machine à écrire » intelligente qui enregistre, corrige et parfois même dirige leurs idées. Qu’adviendrait-il du spectacle si cette machine tombait en panne?

C’est à travers une série de tableaux, fruits de l’imagination de nos quatre auteurs-scientifiques, que nous dressons le portrait de cette humanité en crise. Ces scènes intimistes, au ton généralement pathétique, sont le résultat du dépérissement social qui est à l’œuvre dans notre société.

les connectes

HISTOIRE D’UN PARTENARIAT / HISTOIRE D’UNE CRÉATION

En mai 2012,  Vanessa Bonnet (dir. artistique de la compagnie nantaise Last Lunch et camarade de classe de Melinda et Marwane lors de leurs études à l’INSAS) vient les voir et leur dit qu’elle a obtenu une résidence au T.N.T. de Nantes pour la période de février-mars 2013. Elle leur propose de s’associer et que l’on crée collectivement un spectacle.

L’équipe trouve alors un titre et un thème à leur spectacle: l’occident oxydé… OXYDANT. Une critique satirique de ce qui mène notre société occidentale contemporaine par le bout du nez, les médias de masse et plus particulièrement: la télévision. Une première étape d’écriture collective sera aboutie fin janvier 2013.

Melinda, Vanessa, Marwane et Pierre-André se retrouvent à Paris fin janvier 2013 et vont travailler au Centre Jemappe durant une semaine afin de finaliser l’écriture et de commencer le travail de plateau. Ils partent ensuite à Nantes (avec le soutien de WBI et WBI France), afin de mettre-en-scène et de représenter leur création (du 28 février au 2 mars 2013).

Une première étape de création réussie qui a mis le doigt sur différents éléments dramaturgiques et scéniques que nous désirons retravailler, affiner, aboutir.

_MG_4205-2

 

Publicités